9 astuces pour préparer votre voyage à cheval

9 astuces pour préparer votre voyage à cheval

Quel cavalier, débutant ou expérimenté, n’a jamais rêvé de partir en randonnée avec sa monture ?

Fini les « C’est difficile à organiser ! » notre équipe vous a soigneusement concocté 9 astuces de voyage. Dès lors, vous pourrez partir en compagnie de votre équidé en toute sécurité dans des hébergements insolites, ou sur un terrain de plein-air qui puissent accueillir des cavaliers et leurs chevaux.

Ainsi, avec cet article, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas organiser une virée à cheval !

1. Assurez-vous que votre cheval soit en bonne santé

Tout d’abord avant un long voyage ou une longue balade, demandez à un vétérinaire d’évaluer la santé de votre cheval pour s’assurer qu’il soit apte à voyager en toute sécurité et surtout qu’il ne risque rien durant le trajet. Cependant, gardez en tête que les randonnées équestres se pratiquent en compagnie d’un cheval en bonne santé !

2. Faites-lui de la place !

Bien que les chevaux puissent être expédiés dans une stalle debout, celles-ci sont généralement la meilleure option si vous souhaitez voyager en voiture avec votre compagnon à quatre pattes. Cependant, une étude menée par UC Davis sur des chevaux transportés 24 heures sur la route dans une fourgonnette a révélé qu’il faut un jour pour que les globules blancs reviennent à leur niveau normal. Enfin, il faut encore plus de temps (un jour de plus) pour les chevaux qui ont été attachés pendant le voyage.

3. Installez votre cheval dans un endroit sain

Si vous voyagez en transport, peu importe l’habileté du conducteur, la propreté de la remorque peut aider à réduire le stress constate le Dr. Hannah Mueller de Cedarbrook Veterinary Care à Snohomish, Washington. Toutefois, il faut éviter les endroits trop poussiéreux, car ils peuvent causer des problèmes respiratoires et/ou irriter les yeux de votre cheval.

4. Soyez prêt en cas d’urgence !

Peu importe comment vous vous préparez, vous ne pouvez jamais prévoir toutes les situations. Il est donc préférable de toujours transporter une trousse de premiers soins en cas d’urgence. Par ailleurs, assurez-vous de la stocker dans un endroit facilement accessible.

5. Planifiez votre itinéraire

Considérez le trajet et l’heure de la journée pour voyager. Une remorque au soleil peut facilement atteindre 20 degrés de plus qu’à l’extérieur. Ainsi, cela peut entraîner une longue attente pour votre cheval. Lorsqu’il fait chaud, le voyage de nuit sera plus avantageux car la température sera plus froide et le trafic sera probablement moins dense. Si vous voyagez à dos de cheval, veillez à planifier vos temps d’arrêts et l’endroit où vous souhaitez dormir.

6. Faites des arrêts réguliers

Les arrêts de repos sont une partie importante de tout voyage en voiture. L’équipe vous recommande de faire une pause toutes les quatre heures et durent au minimum 20 minutes. Une pause idéalement dans un endroit ombragé avec des fenêtres ouvertes pour augmenter la circulation de l’air dans la remorque. Cependant, il est déconseillé de décharger les chevaux de la remorque. Bon nombre d’entre eux seront agités par les bruits de la route dans un environnement inconnu.

7. Gardez votre cheval hydraté

Afin de rester hydraté pendant le voyage, il faudra abreuver votre cheval environ toutes les trois à six heures. Le Conseil du Cheval du Kentucky suggère d’envoyer une réserve de votre propre eau avec votre cheval. Certains ne boiront pas d’eau qui a un goût ou une odeur peu familière. En revanche, si vous ne pouvez pas apporter assez de votre propre eau pour durer tout le voyage, envisager d’acclimater votre cheval à l’eau aromatisée à l’avance.

8. Donnez à votre cheval le temps de récupérer

Même si votre cheval a bien voyagé, il aura besoin de temps pour récupérer après un long voyage avant d’être remis au travail. De plus, le rapport CEH Horse de l’UC Davis indique qu’une journée de repos est généralement suffisante pour un cheval qui a voyagé de six à douze heures. Enfin, pour les longues distances, la période de récupération peut durer de deux à trois jours. Cependant, veillez à communiquer avec un vétérinaire si le cheval refuse de se nourrir, présente une décharge nasale ou à une température élevée à son arrivée à destination.


9. Ayez le matériel nécessaire pour votre cheval

Qui dit randonnée équestre réussie, dit aussi matériel adapté pour votre cheval. C’est pourquoi nous vous proposons une liste non exhaustive de ce que vous pourrez apporter avec vous et ce dont votre compagnon aura besoin lors de ce voyage :

  • Prévoir le matériel de votre cheval en doublon (le licol, la longe…)
  • Un bidon d’eau, très important pour abreuver votre compagnon durant le voyage
  • Du foin et des granulés de sorte qu’il ne manque pas de nourriture
  • Une ou plusieurs serviettes séchantes
  • Une trousse de secours, indispensable pour prévenir de toutes les situations possibles
  • Une crème solaire. Si votre cheval possède une robe de couleur claire, ceci vous sera d’autant plus utile

Ces astuces vous permettront d’optimiser votre temps et d’anticiper les besoins de votre cheval avant le trajet.
Ainsi, vous êtes désormais prêts et vous avez toutes les cartes en main pour un voyage inoubliable en compagnie de votre fidèle équidé.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre page consacrée aux jardins pouvant accueillir les cavaliers et leur cheval.
https://homecamper.com/fr/selections/equitation

L’équipe HomeCamper vous souhaite un bon voyage et une bonne balade près de nos étapes !